Exclu « Les chemins d’Hermès » : speed dating avec Elseneur Kerr.

13 mar

Avant la sortie du tome 1 « Le peuple du Nid » de la trilogie « Les chemins d’Hermès » (13 avril prochain) , le personnage principal a accepté de rencontrer son créateur et de se livrer. Rendez-vous pris dans mon salon, dans l’ambiance musicale qui fut la notre durant nos mois de vie commune dans la Flotte. Je retrouve mon « petit » avec émotion…

Ponctuel, Elseneur apparaît comme je l’ai imaginé, mince et mal coiffé, pile à l’heure convenue. Sans doute l’un de ses traits de caractère dominant : il semble porter sa droiture sur son visage. Un regard sombre mais des manières sûres, une réserve naturelle mais beaucoup de chaleur. C’est bien lui, je le reconnais. L’interview peut débuter : 

 

Constance : El, je peux t’appeler El?

Sourire entendu, bien sûr, je peux tout me permettre, je suis sa génitrice !

Constance : El, comment vas-tu à 1 mois de la sortie du premier tome de ton aventure?

Elseneur : enthousiaste à l’idée de faire de nouvelles rencontres : mes camarades d’aventure mais aussi les lecteurs qui vont nous accompagner et nous soutenir ; inquiet car je vais me dévoiler. Tu ne m’as pas tellement épargné durant ce premier tome. Je ne suis pas tel que j’aurais souhaité être, je manque cruellement d’assurance.

Constance : A qui aurais-tu voulu ressembler, alors?

Elseneur : sans hésiter à Cal. (Calgary Vidal est le meilleur ami d’El) J’aurais voulu son courage, sa gouaille et son succès avec les nanas.

Rires partagés.

Constance : Peut-être que cela viendra mais pour le moment, ce n’est pas toi, tu le sais bien. Et puis, le doute n’est-il pas le propre de l’humanité, El ? 

Elseneur : toi, tu en es persuadée, toute ton oeuvre tourne autour de cela. Moi pas. C’est utile mais il faut aussi une bonne dose de vaillance pour avancer. Douter n’est pas une fin en soi. Mais c’est toi le boss, boss…

Constance, rire : là, on dirait du Calgary!

Elseneur : j’ai bien appris ma leçon!

Constance : El, peux-tu nous dire ce qui te manque le plus de la Terre que tu n’as pas connue ? 

Elseneur : sans hésitation les paysages des Highlands. Je donnerais tout pour voir la terre de mes ancêtres telle qu’elle fut lorsque le clan Kerr arpentait l’Ecosse. 

Constance : As-tu des appréhensions concernant la fin de votre histoire ?

Elseneur : j’ai déjà vécu à tes côtés le tome 2 et je suis assez content de la tournure des événements. On laissera le lecteur découvrir cela l’année prochaine mais je te remercie pour les deux ou trois morceaux de bravoure que tu m’as réservés, tu t’es bien rattrapée ! J’attends l’épilogue, pas à pas nous allons vivre le tome 3 ensemble. Je te donne rendez-vous dans quelques temps pour en discuter de nouveau!

Constance : Elseneur, merci pour ce moment. Que la Quête te porte! 

Elseneur : bon vent, boss ! A bientôt, amis lecteurs !

Le livre est toujours disponible en pré-vente sur :

https://www.helloasso.com/associations/astobelarra-le-grand-chardon/collectes/aidez-nous-a-sortir-les-chemins-d-hermes-tome-1-par-constance-dufort

Journal

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

CONSONNE |
Yunadream |
Livredavenir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ~ Lecture addicte ~
| Des livres et Moi
| Ce que Mann veut dire