« Les chemins d’Hermès » : 1er critique sur Booknode !

16 avr

Quelle émotion de découvrir ce commentaire sur Booknode. Je vous le livre mais vous pouvez retrouver l’intégralité de ma page Booknode ainsi que les avis des lecteurs sur

: https://booknode.com/les_chemins_d_hermes,_tome_1___le_peuple_du_nid_02458613

 

 Commentaire ajouté par x-Key il y a 2 jours
 dans La trilogie Les chemins d'Hermès

Or

Si vous êtes adeptes de science-fiction, avec Le Peuple du Nid, vous frappez à la bonne porte ! À la fois captivant et intelligent, ce premier tome (et premier roman de l’auteur !) nous entraîne dans une aventure futuriste, aux côtés d’Elseneur, un jeune médecin, sur les traces des derniers représentants de l’Humanité.

 

La mise en place de l’univers se fait avec une facilité délectable, il suffit de se laisser porter dans ce monde futuriste aux accents de dystopie pour découvrir, à travers le regard familier d’El, la Flotte, immense ensemble de vaisseaux spatiaux dans lequel survit l’Humanité. Pourtant, rêveur, le jeune homme aspire à autre chose que la vie cadrée à laquelle on le destine depuis son enfance. Il suffira d’un grain de sable pour faire basculer les choses.

 

Là où certains romans se précipitent, la remise en question d’Elseneur se fait progressivement. D’un événement déclencheur, le jeune garçon est amené à reconsidérer le monde dans lequel il vit. Une trame assez classique pour une histoire aux allures de dystopie, mais ici les prémices du questionnement d’El ou de ses doutes brillent par leur réalisme.

 

C‘est un aspect du roman qui m’a énormément impressionnée : l’histoire prend le temps de se construire, de se développer, de nous faire découvrir les personnages et le monde de la Flotte, sans pourtant jamais s’encombrer de détails inutiles qui viendraient entraver la lecture. Il en résulte un roman de science-fiction extrêmement crédible. De l’univers futuriste, au background, en passant par les psychologies des personnages ou par l’intrigue elle-même, tout tient la route dans ce premier tome.

 

On se retrouve donc plongés dans la fluidité d’une histoire passionnante, dans laquelle les questions trouvent des réponses aux moments opportuns, permettant aux lecteurs de s’imaginer toute sorte de choses, l’induisant même parfois en erreur et semant le trouble sur certains aspects. Si seules quelques bulles de suspense éclatent par endroit dans l’histoire, c’est surtout par la maîtrise du scénario que le roman est addictif. Constance Dufort parvient à toujours en dire assez pour être captivé, tout en sachant ménager son intrigue.

 

Le Peuple du Nid est parvenu à me ramener des années en arrière, alors que je n’avais qu’une quinzaine d’années, et à me faire retrouver ce sentiment d’excitation que je ressentais lorsque je lisais mes séries d’aventures préférées. Moi qui pensais, au premier abord, me plonger dans de la littérature jeunesse, je réalise maintenant que dire que le roman s’adresse à des adolescents ne serait pas tout à fait correct. C’est une autre force de ce livre. S’il trouvera certainement un public privilégié parmi la jeunesse (les personnages sont de jeunes adultes, il sera très facile de s’y attacher et de s’y identifier), l’angle pris par l’histoire (assez éloigné des codes classiques du Young Adult) et la grande maturité du roman en font un récit de SF qui parlera à tous les amateurs du genre, quel que soit leur âge.

 

Refermant le roman, je n’ai déjà qu’une hâte : découvrir la suite des aventures de Lutèce, Elseneur et Calgary et de tous les mystères qu’il reste encore à percer. Espérons que ce premier roman rencontre le succès qui lui serait mérité !

 

https://libellulelivresque.wordpress.com/2018/04/14/les-chemins-dhermes-tome-1-le-peuple-du-nid-de-constance-dufort/

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

CONSONNE |
Yunadream |
Livredavenir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ~ Lecture addicte ~
| Des livres et Moi
| Ce que Mann veut dire